Information à la presse du Comité de soutien « Pour un vrai Procès Wybran » Affaire Wybran : suite et fin le 7 octobre au Palais de Justice de Bruxelles ?

by fred

Dans son ordonnance du 17 avril 2015, la Chambre du Conseil demandait que les victimes des actes de terroristes qui ont secoué la Belgique à la fin des années ‘80 aient droit à une enquête effective, surtout dans le contexte terroriste actuel. Elle demandait aussi que l’avocat du Belgo-Marocain Abelkader Belliraj puisse rencontrer son client, condamné au Maroc en 2011 à la perpétuité pour appartenance à une organisation terroriste et pour les six assassinats commis à Bruxelles, dont celui du Professeur de l’ULB-Erasme, Joseph Wybran en 1989.
De manière incompréhensible, le Procureur a fait appel de ce jugement. La prochaine et probablement dernière audience est fixée au 7 octobre alors que le Procureur fédéral continue à demander un non-lieu. Il y a pourtant des suspects, des faits concordants, qui lient plusieurs dossiers dans un contexte terroriste.
L’issue de la procédure fera date dans l’histoire de la lutte contre le terrorisme en Belgique, car si un non-lieu est prononcé, l’un des dossiers les plus marquants du terrorisme anti-juif et anti-arabe de Belgique serait envoyé aux oubliettes.
Au nom de Madame Emmy Wybran, la veuve de Joseph Wybran, ainsi qu’en celui du CCOJB – Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique – qui se sont constitués parties civiles, l’avocate Maître Michèle Hirsch aura fort à faire pour que, à défaut de rendre justice, l’Etat reconnaisse au moins cet échec au lieu d’enterrer le dossier comme le demande le magistrat fédéral.

Contacts
Comité de soutien : Sylvie Lausberg 00 32 475 54 91 36
Maître Michèle Hirsch : 00 32 26 29 81 20

wybranMadame Emmy Wybran fleurit la stèle en hommage à son mari, Joseph Wybran, sur le campus de l’Université Libre de Bruxelles en novembre 2014, 25 ans après son assassinat : “Au docteur Wybran, chef de service à l’hôpital académique Erasme et président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB). A l’Imam Abdullah Muhammad Al Ahdal, recteur de la Grande Mosquée de Bruxelles, lâchement abattus en 1989, et à toutes les victimes de la barbarie
 aveugle assassinés pour leurs idées progressistes”