RTBF Info Affaire Belliraj : les dossiers de terrorisme et d’assassinats seront joints –

by kimlamalo@yahoo.fr

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_affaire-belliraj-les-dossiers-de-terrorisme-et-d-assassinats-seront-joints?id=9122483

Il n’y a pas de non-lieu dans l’affaire Belliraj : c’est la décision prise par la chambre des mises en accusation de Bruxelles qui veut la poursuite des débats, et donc de l’enquête. Cette affaire politico-terroriste remonte à la fin des années 90. En 1988 et en 1989, 6 assassinats qualifiés de “politiques” et “terroristes” ont lieu en Belgique. Le principal suspect est le belgo-marocain Abdelkader Belliraj, entretemps emprisonné au Maroc. Pour le procureur fédéral, il n’existe pas suffisamment de charges contre lui. Les parties civiles se battent pour éviter le non-lieu.

Abdelkader Belliraj est soupçonné d’avoir commis 6 assassinats à Bruxelles. C’était en 1988 et en 1989. Parmi les victimes : le docteur Wybran, président à l’époque du CCOJB, qui représente les organisations juives de Belgique, ou encore le recteur de la grande mosquée de Bruxelles. C’est une affaire trouble. Abdelkader Belliraj a aussi été suspecté d’avoir joué un rôle d’informateur pour la sûreté de l’Etat.

Le parquet fédéral réclame un non-lieu à l’encontre du suspect. Les parties civiles s’interrogent sur ses motivations et veulent que l’enquête se poursuive. Et elles peuvent être satisfaites. La chambre des mises en accusation a effectivement ordonné la réouverture des débats. Elle veut aussi joindre les 6 dossiers, concernant les différents assassinats.

Abdelkader Belliraj est actuellement détenu au Maroc. Pour son avocat, les aveux qu’il a fournis ont été arrachés sous la torture. Mais son avocat estime que le seul moyen d’avoir la vérité judiciaire est de rouvrir les débats pour pouvoir innocenter son client. Les débats reprendront le 2 décembre prochain.